Ars Magna

.:: Marre du médiéval-fantastique ? ::.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Veliales et virus...

Aller en bas 
AuteurMessage
Zak Conrad
Chasseur de primes indépendant
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Tu sens ce canon dans ton cou? Ben, de l'autre coté.
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Veliales et virus...   Lun 25 Juin - 15:39

Zak était assez satisfait de lui-même, sans être vaniteux. Il avait retrouvé ses données datant du projet Damoclès, et notamment le manuel de programmation de la puce, seule chose qu'il ne connaissait pas trop.

Il avait même retrouvé un contact, un ami qui lui avait fourni sa jambe de Véliale... Sous prétexte de faire des améliorations, il lui avait soutiré tout ce qu'il pouvait comme schémas et données, dans la limite de ce qui éviterait d'attirer trop l'attention... S'il pouvait se douter de ce qu'il allait tenter...

Il regarda sa montre. 10h. Que Nadaelle ait décidé de venir ou pas, il était de toute façon logique qu'elle ne soit pas là. Pourquoi s'impatienter comme ça? Tout ça devait le replonger dans son passé. Il ressentait une certaine excitation, devant l'imminence d'une prouesse, et de l'illégalité.

Il caressa le ripper dans son étui. Il n'avait pas l'habitude d'en vendre, mais au moins, Nad' ne risquerait rien avec celui-là.

Mais bon, il ne la laisserait pas repartir avant d'avoir vu si il ne pouvait pas lui fournir quelque chose de conventionnel, et d'aussi efficace entre ses mains.

Il passa dans la gueritre et regarda passer ses clients: il y avait beaucoup de monde, cherchant divers articles. Mais tout le monde restait assez loin de son emplacement. Tant mieux.

La journée s'annonçait intéressante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadaëlle
Ombre
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Crevez pour que je vous le dise !
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Lun 25 Juin - 23:35

Nad’ était devant le magasin, hésitante. Bad Moon. Elle tenait dans sa poche les deux CD et la disquette contenant toutes les informations qu’elle avait trouvé, toutes celles qui restaient des renseignements dont avait parlé Zak. Un coup d’œil à son portable lui prouva qu’elle était plus qu’en avance. Bien sûr s’il lui avait donné rendez-vous au milieu de l’après-midi ce n’était pas pour qu’elle débarque en milieu de matinée. Elle allait sûrement se faire virer si elle arrivait à cette heure-là. Là, la jeune femme était plutôt en reconnaissance du terrain. Elle jeta un coup d’œil à l’intérieur : la caverne d’Ali Baba version Ars Magna. Ce bâtiment portait bien son nom de quincaillerie, de la cuisine à l’informatique en passant par les bijoux et les pièces détachées d’armes… il y avait de tout. Elle avait bien envi de passer au rayon informatique. Elle recala son sac sur son épaule et entra. Il y avait du monde cherchant diverses choses. Elle se dirigea vers le rayon contenant les articles informatiques et regarda.

*Et bin il y a pas mal de trucs intéressant ici.*

Elle balaya la vitrine des yeux et son regard fut attiré par deux ou trois articles assez avenants. Evidement elle n’avait pas suffisamment de sous pour les acheter un jour. Alors elle rêvassa devant quelques instants. Elle sortit son portable de sa poche : 10h 30. Elle se décida de faire le tour du magasin et de ressortir en attendant l’heure du rendez-vous. Ce faisant elle passa devant la guérite dans laquelle était posté le chasseur de prime. Elle ne le vit pas tout de suite. Elle saisit un léger mouvement dans son champ de vision et tourna la tête. Nad’ eut un sursaut à peine perceptible en reconnaissant la personne. Elle l’interrogea du regard. Elle revenait plus tard ou avançaient-ils l’heure du rendez-vous ?

*J’ai tout.*

Elle glissa sa main dans sa poche et sortit de quelques millimètres la pochette d’un des CD, juste pour que Zak la vois, juste lui et pas les autres clients. Ses yeux vairons regardaient en partit les gens qui se reflétaient dans la vitre afin de vérifier si personne ne voyait ce qui se passait. Elle replaça au fond de sa poche les précieuses informations et reporta son attention sur la réaction de l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zak Conrad
Chasseur de primes indépendant
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Tu sens ce canon dans ton cou? Ben, de l'autre coté.
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Mar 26 Juin - 22:52

Le regard de Zak s'éclaira: c'était bien Nadaelle, là-bas. Apparemment, elle devait être aussi impatiente que lui de s'y mettre. Et elle avait trouvé des infos, puisqu'elle lui montrait un CD

Il sortit de sa gueritre après lui avoir fait signe. Il ouvrit la porte en lui disant

- Par ici, mademoiselle, pour ce genre d'articles, il m'en reste un ou deux en stock

Au moins, ils n'auraient pas l'air de comploteurs. Une fois la porte refermée derriere la jeune ombre, plus personne ne pouvait les entendre. Il changea alors le ton du brave boutiquier pour celui du chasseur de primes aux activités beaucoup moins légales. Autant dire qu'il était beaucoup plus courtois, et qu'il laissait transparaitre son excitation.

- Salut Nad', tout va bien pour toi? J'ai pas chomé, et j'ai quelques infos intéressantes. On va passer dans mes quartiers, pour éviter d'être trop vus.

Il se dirigea vers la porte, avant de se retourner et d'ajouter:

- Et je pense avoir un petit cadeau pour toi...

D'un geste, il écarta légérement le pan de sa veste, et lui montra le ripper.

- Garanti sans traceur.

Il accompagna cette remarque avec un petit sourire en coin.

_________________


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadaëlle
Ombre
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Crevez pour que je vous le dise !
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Mer 27 Juin - 15:15

- Par ici, mademoiselle, pour ce genre d'articles, il m'en reste un ou deux en stock.

Elle fit un signe de tête en réponse et le suivit à l’intérieur. Là son ton de voix changea radicalement.

- Salut Nad', tout va bien pour toi? J'ai pas chomé, et j'ai quelques infos intéressantes. On va passer dans mes quartiers, pour éviter d'être trop vus.

Elle ne pu s’empêcher de sourire. Sourire qui s’agrandit devant le cadeau de Zak.

« Merci beaucoup. T’étais pas obligé... Je te fais confiance pour que celui-là ne m’amène pas directement à la tombe. »

Elle le suivit et entra dans la pièce adjacente. Elle s’appuya à la porte maintenant fermée et sortit ses CD et la disquette qu’elle présenta en éventail au chasseur de prime.

« Moi non plus j’ai pas chomé figures toi. J’ai honte… » le sourire qu’elle affichait contredisait énormément son propos « …j’ai dû pirater mes propres systèmes de sécurité. » elle redevint un peu plus sérieuse « Le pire c’est que j’ai vraiment trouvé une faille dans mon logiciel, il faudra que je révise ça bientôt. »

Elle remit ses trouvailles dans sa poche et enleva son sac de son dos. Elle ouvrit un peu sa veste d’homme trop grande dévoilant un T-shirt, à sa taille et féminin cette fois, rouge sang. Elle remonta ses manches comme à chaque fois qu’elle s’attaque à quelque chose qui la motive. Elle sortit un ordinateur portable récent et performant du vieux bout de tissu miteux qui lui servait de sac à dos.

« On regarde ça. En même temps de me dira ce que tu as trouvé. Je peux m’installer où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zak Conrad
Chasseur de primes indépendant
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Tu sens ce canon dans ton cou? Ben, de l'autre coté.
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Jeu 28 Juin - 22:19

- Merci beaucoup. T’étais pas obligé... Je te fais confiance pour que celui-là ne m’amène pas directement à la tombe.

Son sourire s'élargit. Il était heureux qu'elle apprécie.


- No problem. et si tu as besoin d'autre chose, etu me fais signe. D'ailleurs, tu viendras faire un petit tour dans l'arriere boutique tout à l'heure, si tu veux.

il avait fait un signe en passant dans le sas, désignant l'autre porte, peu visible pour un oel inexperimenté.

La porte donnait sur son salon. Un canapé en simili-cuir blanc, quelques fauteuils assortis, des chaises et tabourets en plastique et une table basse avec deux gueridons, c'était le mobilier dont il avait l'habitude. Il aurait pu se payer mieux, mais n'en voyait pas l'intèrêt.
Elle posa ses affaires, et il put remarquer qu'elle portait cette fois des vêtements à sa taille. Rouge sang? Après tout, ça lui allait assez bien. Delfi, elle, préférait le vert émeraude.

- On regarde ça. En même temps de me dira ce que tu as trouvé. Je peux m’installer où ?

Il lui indiqua un guéridon, devant un des fauteuils du salon.


- Fais comme chez toi. Si tu as besoin de plus de place, je dois avoir une table pliante.

Pendant qu'elle installait son méteriel, il se lança dans une explication de ce qu'il avait découvert.

- J'ai pu me procurer les schémas du système moteur des véliales, controle des membres, ainsi que leur interfaçage avec le système nerveux central cybernétique - Je crois que vous appelez ça le système logique central- et donc, je pense qu'on aurait une piste explorable par là: si on pouvait infecter l'un ou l'autre, on pourrait soit se servir du bus de données montantes pour infecter le programme père, ce qui serait compliqué car ce système est protégé non-seulement d'un point de vue logiciel mais aussi physique, avec des rupteurs de sécurité et des mémoires mortes, soit bloquer les interfaces motrices, ce qui transformerait les véliales en boites de conserves, l'aspect pratique en moins.

Tout en parlant, il avait fait pivoter un panneau, et dévoilé un mini-bar.

- En somme - Nutral, ou pancor?- toujours le même probleme que pour le venin: impossible d'attaquer directement le problème, mais on peut toujours détourner la difficulté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadaëlle
Ombre
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Crevez pour que je vous le dise !
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Ven 29 Juin - 13:57

« C’est suffisant. J’ai l’habitude de travailler sur des petites surfaces. »

Elle posa son ordinateur, l’ouvrit et y entra son code de protection, fit plusieurs autres manœuvres pour déverrouiller tout ce qu’il contenait et y inséra la disquette. Elle était très attentive à ce que Zak lui disait. Effectivement il n’avait pas chomé.

*Boîte de conserve. Oui, ils seraient plus sympathiques sous cette forme. Si tant est que l’on puisse un jour considérer ces abominations comme sympathiques.*

Elle tapa sur le clavier et rentra les informations qu’il lui avait données et les enregistra dans un fichier sécurisé. Le fichier portait le nom de "Destin".

*Il va falloir faire une reconstitution 3D d’un Velial par ordinateur pour savoir où infiltrer le virus et comment le programmer. Il nous faudra beaucoup d’information…. Vu les infos que l’on a pour l’instant on va devoir se contenter de pirater la partie motrice de ces sales bouts de ferrailles. Ce sera déjà pas mal n’empêche.*

- En somme - Nutral, ou pancor?- toujours le même problème que pour le venin: impossible d'attaquer directement le problème, mais on peut toujours détourner la difficulté.

« Heu… Pancor s’il te plait… T’as l’air de t’y connaître en Venin, je me trompe ? »

Elle devait déverrouiller chaque fichier qui se trouvait sur la disquette et les CD, on n’était jamais trop prudent quand il s’agissait de faire quelque chose d’illégal.

« En tout cas Delfi a fait de sacrées recherches sur le sujet et je dois dire que même si je n’ai pas pu récupérer toutes les données supprimées, il m’en manque 5% qui était trop endommagé pour être récupéré, il y a déjà de la matière pour travailler. »


Dernière édition par le Sam 30 Juin - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zak Conrad
Chasseur de primes indépendant
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Tu sens ce canon dans ton cou? Ben, de l'autre coté.
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Ven 29 Juin - 14:56

Zak versa le liquide dans deux verres et vint s'asseoir prés de Nad'.

- Oui, Delfi était un crack, dans son domaine. Et accoupler une puce Damoclès avec des membres de Véliales était une jolie prouesse.

Il repensa à sa remarque: "T’as l’air de t’y connaître en Venin, je me trompe ?"

- Visiblement, tu n'as que les données techniques, ou tu n'as pas eu le temps de les compulser. C'est marrant, que tu me prennes pour un expert en venin. C'est ce que pensait Delfi aussi.

* Oui, c'est amusant... Maintenant, je me rends compte que ce n'était pas une liaison fugace.*

- Allez, je vais te raconter l'histoire. En faisant court. Je suis entré dans les Kahns pour devenir un electronicien de pointe. Mon équipe a mis au point une puce destinée à produitre le même effet que le venin, avec un controle eventuel de l'individu en plus. Mais le projet n'a pas été mis en oeuvre, ârceque le venin était meilleur marché. Mon équipe a été dissoute, et nous avons été répartis dans des unités d'action. C'était une époque différente, où les Kahns arrétaient les ombres au lieu de les executer. Enfin, ça dépendait des cas, mais quand on tombait sur une cache, on n'executait pas sommairement les habitants, on les arretait de maniere pacifique ou musclée selon leur resistance. Pour les snipers, c'était différent, mais bon.

Il prit une gorgée, son regard se faisait lointain. Il continua, les yeux dans le vague.

- J'ai vu l'essor des véliales, et un jour, ils ont commencé les executions sommaires. Nous sommes tombés avec ma patrouille sur un groupe d'ombres en train d'être executés par ces engins de morts. Nous nous sommes interposés, et ils ont tourné leurs armes vers nous. Je me suis jeté sur la seule survivante pour la protéger, et ça a été un massacre. En quelques secondes, j'étais le seul représentant de l'ordre encore en vie dans cette ruelle. Mais j'y avais laissé mes deux membres.

Interrompant son récit, il laissa tomber sa veste, révélant qu'il portait en-dessous untee-shirt sans manches. Ses deux bras étaient parfaitement visibles, montrant d'un coté lune peau légérement bronzée, et de l'autre la couleur grise du métal.


- C'est Delfi qui m'a donné les premiers secours. Aprés, les services médicaux sont arrivés, On m'a transforùmé en héros pour cacher que les véliales avaient massacré des Kahns. A ma sortie de l'hopital, j'avais des prothèses "economiques", et Delfi est venue me voir, car mon dossier laissait cropire que j'étais un spécialiste du venin. En échange de la formule de l'antidote, je devais recevoir de quoi m'offrir des prothèses mieux adaptées. Mais je n'étais pas un spécialiste, alors le marché a été un peu différent: je me suis attelé à la tâche, tandis que des ombres travaillaient sur cette interface, entre une puce damoclés, et les membres de véliales. Et comme j'ai trouvé le moyen de modifier la fréquence du venin, j'ai reçu ça en échange.

Il désignait d'un mouvement de tête son épaule.


- Et qui plus est, comme l'interface est sans-fil, je pense que nous n'avons pas à chercher si loin le point d'entrée physique, pas vrai?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadaëlle
Ombre
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Crevez pour que je vous le dise !
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Mar 3 Juil - 1:18

- Visiblement, tu n'as que les données techniques, ou tu n'as pas eu le temps de les compulser. C'est marrant, que tu me prennes pour un expert en venin. C'est ce que pensait Delfi aussi.

*Evidement je n’ai pas fouillé dans ce qui me regardait pas, j’ai laissé dans les fichiers ce qui ne me concernait pas.*

- Allez, je vais te raconter l'histoire…

Piquée de curiosité et attentive elle se tourna vers lui. Une de ses mains était posée négligemment sur le clavier de l’ordinateur. Sur l’écran s’affichait le pourcentage de chargement des dossiers et dont le nom de quelques uns étaient écrit en rouge. Le début fit vaguement sourire Nad’. Elle était vraiment folle. Elle, Ombre, était en train de mettre au point un moyen de neutraliser les Veliales avec un chasseur de prime, ancien Khan, alors qu’elle était fichée. Si un jour quelqu’un lui avait dit ça elle l’aurait traité de malade et lui aurait conseillé un hôpital psychiatrique. Pour la suite elle ne pu s’empêcher de se mordre les lèvres. Les Veliales étaient vraiment les pires horreurs de ce monde. Elle le savait déjà ça mais le récit de Zak ne faisait que renforcer son opinion déjà très ancré en elle. Pour appuyer ces dires il retira sa veste, dévoilants ainsi son bras robotique. Pour le reste elle compris pour le Venin et tout s’expliquait. Il n’avait pas pris la peine de lui dire ce qu’était devenu Delfi. Elle avait cherché à la retrouver, un Ombre qui s’y connaissait autant était un allié non négligeable mais… elle ne l’avait pas trouvé physiquement pour la simple et bonne raison qu’elle était morte. Encore les Veliales.

- Et qui plus est, comme l'interface est sans-fil, je pense que nous n'avons pas à chercher si loin le point d'entrée physique, pas vrai?

Elle n’eut qu’un signe de tête et une onomatopée comme réponse. Elle était encore dans ses pensées. Elle regardait fixement le bras de Zak tout en pensant à cette Delfi. Elle devait être une personne importante pour lui. Amour ou pas elle ne savait pas mais une chose était sûr pour elle c’était qu’il devait beaucoup apprécier cette fille. Elle se gifla mentalement pour se revenir à la réalité et se tourna de nouveau vers son ordinateur. Le chargement était fini. Elle tourna l’écran vers Zak et lui explique ses propres trouvailles.

« Voilà. J’ai plusieurs données en texte, c’est les informations purement mécaniques du fonctionnement des membres de Veliales, avec il y a deux plans partiels, Dieu sait où elle a pu les trouver. Il y a un puissant logiciel de calcul dans lequel j’ai récupéré tout l’historique, même effacé, du coup j’ai 95% des calculs, ceux manquant sont d’une phase intermédiaire, ils seront donc faciles à retrouver. Je n’ai pas eut le temps de le faire avant de venir, autrement ce n’ait pas en avance que je serai arrivée mais en retard d’une ou deux heures… Et j’ai pu récupéré entièrement le disque dur contenant le programme qui a permit de fabriquer et paramétrer ta puce autrement dit on a tout ce qu’il faut pour un début. »

*Un début seulement mais c’est déjà pas mal.*

Elle lui rapprocha l’ordinateur pour qu’il regarde lui-même les différents fichiers et dossiers ainsi que le programme.

« Ne touche pas aux dossiers rouges. » l’avertit-elle par précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zak Conrad
Chasseur de primes indépendant
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Tu sens ce canon dans ton cou? Ben, de l'autre coté.
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Jeu 19 Juil - 20:11

L'allusion aux plans partiels et au programme de la puce fit réagir Zak. Il eut un léger claquement de langue, et puis...

- En fait, c'est moi qui les lui ai fournis. A l'epoque, j'avais de nombreux contacts parmi les ingenieurs chargés du projet veliale. J'ai même ta fameuse reconstitution 3D, si tu veux. Cela paraissait normal à l'époque qu'un collegue s'interesse à leurs recherches. Mais maintenant, il y aurait danger a me resservir de ces contacts. Surtout si notre projet aboutit. A propos du programme de la puce, j'ai un petit cadeau pour toi.

Il tira des documents apportés un épai volume.

- C'est le manuel de programmation. Il n'y a pas une seule instruction standard, ça devrait te faire gagner du temps.

"Ne touche pas aux dossiers rouges."

- Programme d'effacement, ou mini-bombe contre le disque dur? Les programmeurs aiment la premiere solution, mais j'ai mis au point la seconde pour delf, c'est plus rapide et irrecupérable.

Il compulsa les données, et réfléchit. En fait, tout ça était presque uniquement du boulot d'informaticien. La seule chose qu'il pouvait faire était d'accroitre la portée du signal pour fabriquer un émetteur assez puissant pour interférer avec le système moteur des veliales et leur télécharger le virus. Un jeu d'enfant. Il se tourna vers Nadaelle.

- Parfait. On devrait pouvoir avancer tous les deux. Je m'occupe de fabriquer un appareil pour leur implanter le virus, et toi tu t'occupes du programme. Tu peux t'installer ici pour décrypter les calculs, fais comme chez toi.

Il se leva pour aller chercher du materiel. Il fit quelques pas, puis se retourna.:
- Tu peux même t'installer ici jusqu'à ce que l'affaire soit terminée, techniquement parlant. Je ne manque pas de place, Je peux même te laisser deux pièces. Et c'est l'un des rares endroits ou les Kahns ne viendront jamais fouiller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadaëlle
Ombre
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Crevez pour que je vous le dise !
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Dim 22 Juil - 17:11

Nad’ parcourait l’index du manuel de programmation allant de temps à autre vers une page indiquée avant de revenir au début. Elle avait eut raison, c’était un vrai défi. Quand Zak donna des propositions sur le contenu des dossiers interdits elle sourit et répondit :

« Virus de destructions ciblés à téléchargement rapide : 1 seconde maximum. Un cadeau pour les ordinateurs des Khans et des Veliales. Il y a aussi un cheval de Troie et deux vers mais il ne sont pas encore au point. »

- Parfait. On devrait pouvoir avancer tous les deux. Je m'occupe de fabriquer un appareil pour leur implanter le virus, et toi tu t'occupes du programme. Tu peux t'installer ici pour décrypter les calculs, fais comme chez toi.

« Merci. »

Elle commença à travailler et lança un programme sur son ordi. Zak se leva et fit quelques pas avant de se retourner.

- Tu peux même t'installer ici jusqu'à ce que l'affaire soit terminée, techniquement parlant. Je ne manque pas de place, Je peux même te laisser deux pièces. Et c'est l'un des rares endroits ou les Khans ne viendront jamais fouiller.

*Hein ?*

Elle releva la tête de son ordinateur après avoir fini sa manip’. Elle ne s’attendait pas à ça. Elle baissa la tête pour réfléchir.

*Au moins je ne risquerai rien ici… Oui mais comment je vais expliquer ça aux autres… Tant pis, ils pourront bien se passer de moi quelques temps non ? Et si ils me cherchent ils n’auront cas téléphoner.*

Elle finit son débat intérieur après un instant. Elle leva la tête vers le chasseur de prime.

« D’accord… Mais je ne veux pas te déranger. Je serai la plus discrète possible. Et deux pièces c’est trop. Une pièce ou même un coin de pièce me suffit amplement, je n’ai pas besoin de plus. Et puis il faut quand même que je paye un loyer, je ne peux pas squatter comme ça. »

Elle était résolue. C’était un peu sa fierté. Quand elle vit dans l’appartement en ruine elle ne doit rien à personne mais là, chez quelqu’un… Quand même. Elle passa la main dans ses cheveux avant de se remettre dans ses calculs. Elle attendait la réponse de Zak tout en travaillant sur son ordinateur et en lisant le manuel toujours ouvert sur ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zak Conrad
Chasseur de primes indépendant
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : Tu sens ce canon dans ton cou? Ben, de l'autre coté.
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Lun 23 Juil - 23:20

D’accord… Mais je ne veux pas te déranger. Je serai la plus discrète possible. Et deux pièces c’est trop. Une pièce ou même un coin de pièce me suffit amplement, je n’ai pas besoin de plus. Et puis il faut quand même que je paye un loyer, je ne peux pas squatter comme ça.

il ne s'attendait pas exactement à ce genre de réponse. Habitué aux reponses laconiques, Oui ou non, il avait presque oublié qu'il pouvait exister des hesitations.


- Un loyer... J'avoue que je n'y avais pas songé. Je proposais ça gratuitement parcequ'on ne fait pas payer les alliés, mais bon. Ca me génerait de te demander de l'argent, mais si tu tiens à t'acquitter d'un loyer... Eh bien, disons que tu auras ta chambre en l'échange d'un peu de maintenance informatique. Il y en a très peu à faire ici, donc tu auras tout le temps pour travailler à ton virus. Mais après tout, ça me fera quelqu'un de confiance pour un domaine ou j'admets des des limites. Par contre, ne t'inquiete pas pour la place que tu prends. Il reste encore des pièces innocuppées dans ce batiment, je les entretiens de loin en loin, mais elles sont absolument vides. Alors, aucun problème. Je te laisse réfléchir.

Il s'éloigna pour aller chercher son materiel, puis il revint vers elle avec une malette d'electronicien.

- Bien, puisque cette fois, nous sommes vraiment engagés dans cette aventure, autant que tu sois bien équipée pour la suite avant de continuer. Viens avec moi.

Il la mena à l'armurerie, ferma la porte derriere eux après avoir desactivé les sécurités, puis se retourna vers Nadaelle.

- Tu as ton colt sur toi? Si oui, donne-le-moi.

Ses outils étaient prêts. On allait voir si elle n'arriverait pas à en tirer de bons résultats, après quelques manipulations...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadaëlle
Ombre
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Crevez pour que je vous le dise !
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Veliales et virus...   Sam 28 Juil - 16:21

La proposition de Zak pour payer le loyer était parfaite.

« Impeccable, ça me va ! Tu vois je préfère ne rien devoir à personne… et puis ça évite les embêtement plus tard. »

*J’irai chercher mes affaires pour m’installer ici quand j’aurai cinq minutes.*

En pensant affaires c’était plutôt vêtements car elle ne possédait rien d’autre dans le taudis où elle avait trouvée refuge. Un malheureux sac de vêtements était la seule de ses possessions qu’elle ne traînait pas sans cesse avec elle. Zak partit chercher du matériel. Quand il revint Nad’ était toujours plongée dans la notice de la puce et lisait à bonne vitesse. L’ordinateur refaisait des calculs grâce aux éléments manquants.

- Bien, puisque cette fois, nous sommes vraiment engagés dans cette aventure, autant que tu sois bien équipée pour la suite avant de continuer. Viens avec moi.

*Equipée ?*

Elle posa le manuel ouvert juste à côté de l’ordinateur et se leva pour suivre l’homme. Il la mena dans une pièce, l’armurerie, et ferma la porte. Il lui demanda son colt. Elle passa la main dans son dos, saisit la crosse de l’arme et la lui tendit. Elle se demandait ce qu’il voulait en faire. Ses yeux vairons parcouraient la salle d’un regard curieux. Chez le chasseur de prime il y avait beaucoup de surprise.

« Pourquoi tu as besoin de mon Colt ? » demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veliales et virus...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Veliales et virus...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le plus grand virus jamais connu
» le virus vampirique.
» Virus du 7 mars
» [VIRUS] BlackMail.E
» Attention au nouveau virus sur MSN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ars Magna :: Roleplay :: Niveau Delta :: Quincaillerie Bad Moon-
Sauter vers: